Qu'est-ce qu'un tracker?

Il existe d'autres formes de placement que des actions. Parmi elles, les trackers. Il s'agit d'instruments d'investissement qui existent depuis des années mais qui sont encore relativement méconnus. Le premier tracker a été lancé sur le marché américain en 1993.

Appelés aussi ETF ou Exchange Traded Funds, les trackers sont des fonds de placements gérés passivement et qui suivent le plus fidèlement possible l'évolution d'un indice, d'un secteur, d'une matière première, d'une devise, etc. Émises par des gestionnaires de fonds, ces "actions reflet" ne sont pas des dérivés car elles ne sont assorties d'aucune échéance. En principe donc, elles ne cessent pas d'exister. La performance d'un tracker est quasiment similaire à celle de la valeur sous-jacente. Si vous achetez par exemple un tracker sur l'indice AEX et si cet indice progresse de 5%, le tracker s'appréciera lui aussi de 5%. La plupart des trackers distribuent régulièrement un dividende. Comme pour les actions, on achète des trackers dans le but d'anticiper sur une hausse de leur cours. Mais cette règle connaît quelques exceptions. Ainsi, si vous achetez des trackers "bear" ou "short", vous anticipez précisément sur une baisse de la valeur sous-jacente.

Pour toute information complémentaire sur les Trackers, cliquez ici.